La fin du Moyen Empire

La fin du Moyen Empire : une société en mouvement (fin XIIe-XIIIe dynastie, environ 1850-1700)

 

C’est une période-clé de mutations perdurant au Nouvel Empire et au-delà, englobant la fin de la XIIème et le début de la XIIIème dynastie, sous les règnes de Sésostris III et Amenemhat III, suivis par des rois moins connus, ayant peu de réalité historique.

 Cette période est caractérisée par l’essor de la petite et moyenne administration, les institutions de la XIIIème dynastie faisant preuve d’une remarquable stabilité. De cette époque, nous sont parvenus un grand nombre d’objets : statuettes votives, stèles funéraires et votives, constituant des sources de premier plan.

Pour les pratiques funéraires, de nouveaux objets remplacent les anciens (figurines funéraires, objets magiques). L’évolution des croyances et pratiques funéraires à la fin du Moyen Empire est le reflet de l’évolution de la société : disparition des grandes tombes des nomarques, cercueils simplifiés sans décor intérieur ni textes (réservés à la famille royale et aux hauts fonctionnaires), Le défunt est de plus en plus assimilé à Osiris. A la fin du Moyen Empire, la position allongée dorsale dans le cercueil remplace la position latérale côté gauche (ce qui correspond à l’apparition des cercueils anthropoïdes).

 

Sur le plan de la politique internationale, il y a une sécurisation ou une extension des frontières (Nubie, Proche-Orient).

Publié le 02/05/2012




Date

Le 5 mai 2012
Lieu de l'intervention

Intervenant


BY ANKAA