L'animal, emblème du Divin et l'Egypte céleste

Très tôt, les observateurs du ciel nocturne de la vieille Égypte déterminèrent le temps et  les saisons du cycle annuel en décades, définies par le mouvement des étoiles dans l’intervalle de trente-six divisions de la sphère céleste, les décans. Astres, planètes et constellations y furent situés étant tenus pour les manifestations lumineuses de l’Esprit divin créateur adoptant des apparences le plus souvent animales et proches du réel aux noms dont certains sont encore en usage de nos jours. Ainsi Taureau, Lion ou Bélier, voisinaient avec un bestiaire stellaire, imaginaire et fantastique. Dans la voûte céleste, la marche des étoiles décanales régissait le temps ainsi que la destinée humaine. Aux époques récentes, mages, devins et psylles grecs ou romains importèrent en  Occident images et traditions empruntées à l’Égypte. Les interprétant alors à leur manière, ils ouvrirent la voie d’une pratique astrologique toujours vivace à l’ère actuelle.

Publié le 01/01/2014


Télécharger le fichier


Date

Le 11 janvier 2014
Lieu de l'intervention

Intervenant


BY ANKAA