EMERIT Sibylle

Elle peut être présentée, dans un premier temps, comme étant la dernière étudiante du professeur Jean-Claude Goyon. Ce dernier l’a dirigé en thèse sur le sujet : « Les musiciens de l’Égypte ancienne, leurs titres et leur métier, des origines à la fin du Nouvel Empire ».

Après une thèse soutenue en 2005, Sibylle Emerit a été membre scientifique de l’IFAO de 2005 à 2007 et a poursuivi comme médiatrice scientifique de l’IFAO jusqu’en 2016.

Depuis un an, elle a quitté Le Caire et est revenue dans nos contrées pour intégrer le CNRS comme ingénieure de recherche. Elle est également chercheure associée à l’HiSoMA (Lyon).

L’année 2017 est riche pour Sibylle Emerit car elle est commissaire de l’exposition qui se tient jusqu’au 15 janvier 2018 au Louvre-Lens sur « Musiques ! Échos de l’Antiquité ».

Ses thèmes de recherche sont centrés sur la musique comme une étude lexicographique et socioculturelle de la musique de l’Ancien Empire à l’époque romaine, la harpe égyptienne, la perception du son dans l’Égypte ancienne…

Publié le 00/00/0




BY ANKAA