Les défunts parlent toujours aux vivants

Les autobiographies de l’Égypte ancienne relèvent d’un genre propre à la culture pharaonique, dans lequel un défunt s’adresse aux générations futures pour leur transmettre son expérience individuelle et s’ériger en modèle, mais aussi pour susciter l’accomplissement du culte funéraire et assurer ainsi sa postérité. Abondamment représenté depuis l’Ancien Empire jusqu’à l’époque ptolémaïque, ce genre littéraire est l’occasion de rencontrer quelques personnages qui ont fait l’histoire. Une attention particulière sera portée sur les autobiographies du Nouvel Empire (XVIIIe-XXe dynasties), comme celle d’Âhmès fils d’Abana, d’Antef le héraut, d’Amenhotep fils de Hapou, ou encore du premier prophète d’Amon Bakenkhonsou.

 

Cette conférence débutera à 16h00.

Elle sera précédée de l'Assemblée Générale de l'ADEC qui débutera à 14H30.

Publié le 00/00/0


Télécharger le fichier


Date

Le 2 février 2019
Lieu de l'intervention

Intervenant


BY ANKAA