Abou Rawach

L’Association Égyptologique du Gard a invité Yann Tristant pour une conférence intitulée "Abou Rawach, un cimetière d’exception de la Ire dynastie"

 

Le jeudi 15 octobre à 19h à Nîmes

AUDITORIUM DU CENTRE PABLO NERUDA 1 place Hubert Rougier



À la veille de la Première Guerre mondiale, Pierre Montet fouillait, quelques kilomètres au nord du plateau de Giza, les demeures d’éternité de notables de l’époque du roi Den (milieu de la Ire dynastie, v. 2950 av. J.-C.). Tant par leur architecture que par la qualité et la quantité du mobilier funéraire, ces grands mastabas en briques crues illustrent le rang et la splendeur de leurs occupants. Oubliés pendant plus d’un siècle, ces monuments ont bénéficié récemment d’un nouveau programme archéologique mené par l’Institut français d’archéologie orientale du Caire avec la Macquarie University de Sydney (Australie). La réévaluation de la documentation laissée par P. Montet et l’utilisation des techniques de fouille les plus modernes permettent d’appréhender la localité sous un nouveau jour. Avec leurs herses en pierre, leurs tombes subsidiaires, leurs murs décorés de niches et de redans, leurs barques funéraires – les plus anciennes connues en Égypte – les grands tombeaux d’Abou Rawach s’inspirent de ceux des premiers rois inhumés à Abydos et contribuent à dessiner une image plus précise de l’aristocratie égyptienne au moment où l’État se constitue sur les bords du Nil.

Publié le 00/00/0




BY ANKAA
Bienvenue sur le site de L'Association Dauphinoise d'Egyptologie Champollion (ADEC), association culturelle régie par la loi de 1901.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur (par exemple connaitre les articles les plus lues). En cliquant sur "j'accepte", vous autorisez à recevoir des cookies de ce site et vous nous permettez de rédiger du contenu susceptible de vous intéresser lors de vos prochaine visite.

Je refuse - J'ACCEPTE