PATZNICK Jean-Pierre

Comment vous est venue la vocation de l’égyptologie ?

 

Cette vocation m’est venue très tôt. J’avais sept ans. Ensuite, j’ai eu la chance de rencontrer monsieur Georges Posener pendant deux semaines en 1975 au cours d’un projet pilote. Notre classe avait été choisie pour permettre aux élèves, avant le BEPC, d’être envoyés quatorze jours auprès d’un professionnel correspondant au métier que nous désirions exercer. Pour moi, c’était déjà l’égyptologie. J’ai eu la chance de pouvoir faire ce stage pendant deux semaines auprès de monsieur et madame Posener au Collège de France. J’ai alors pu voir les originaux de Denon. Bien sûr, cela n’a fait que confirmer mon envie d’être égyptologue.

 

 

Quel est votre cursus ? Quel est votre parcours ?

 

Mon cursus professionnel égyptologique est assez récent. Il s’est surtout passé en Allemagne dont Heidelberg. Ensuite, je suis venu à Montpellier.

 

 

Quelle est l’orientation actuelle de vos recherches ?

 

C’est l’époque thinite au niveau lexicographique et archéologique avec, naturellement, un point très fort en ce moment avec le dictionnaire français-égyptien. Dans ce projet, je suis responsable de tout le vocabulaire, de tous les mots les plus anciens du corpus égyptien. Cela commence à la dynastie 0 et se poursuit jusqu’à la fin de la IIIè dynastie.

Publié le 19/03/2011




BY ANKAA