La danse en Egypte ancienne

Résumé

La danse permet à l’homme de s’élever, parfois jusqu’à l’extase, dans une sphère qui le rapproche du divin. C’est pourquoi les danseurs et danseuses jouent un rôle important dans le culte des dieux et des morts. La danse marque des événements, est associée à des rituels telle une liturgie chorégraphiée. Les scènes de danse qui figurent autant sur les murs des temples que sur les murs des tombes dépeignent comment les anciens Égyptiens perçoivent la danse et dans quel contexte cette danse ou même, devrions-nous dire, ces danses s’accomplissent.

Les anciens Égyptiens apprécient la danse autant dans des contextes liés à la vie ici-bas, telles les cérémonies festives généralement réalisées sous l’égide d’un dieu, que dans des contextes liés à l’au-delà, telles les danses exécutées au cours des funérailles ou celles réalisées lors des banquets.

Je vous propose donc un tour d’horizon de la danse en Égypte ancienne comme une invitation à prolonger un « moment heureux » car, comme le précise la poésie amoureuse, celui-ci doit être pourvu « de chants et de danses ».

Publié le 00/00/0


Télécharger le fichier


Date

Le 16 mai 2020
Lieu de l'intervention

Intervenant


BY ANKAA