Agenda


Fête de l'égypto
Le samedi 07 octobre 2017
Séminaire
Le samedi 14 octobre 2017
Escapade
Le samedi 28 octobre 2017
Conférence
Le samedi 18 novembre 2017
Séminaire
Le samedi 25 novembre 2017
Conférence
Le samedi 09 décembre 2017
Conférence
Le samedi 13 janvier 2018
Séminaire
Le samedi 27 janvier 2018
Séminaire
Le samedi 03 mars 2018
Conférence
Le samedi 24 mars 2018
> voir tout l'agenda
Conférences
Enseignement et culture à Thèbes

Enseignement et culture à Thèbes au Nouvel Empire: Les ostraca littéraires de Deir el-Medina

 

Au Nouvel Empire, le village de Deir el-Medina abritait les maisons et le cimetière des artisans qui décoraient les tombes de la Vallée des Rois. Le site a livré, en particulier grâce aux fouilles de l’Institut français d’archéologie orientale du Caire, des milliers d’ostraca. Ces tessons et autres éclats de calcaire portent des textes plus ou moins complets qui permettent d’approcher les techniques d’enseignement et l’ampleur de la culture des lettrés de l’époque.

 

Conférence présentée par Annie Gassse, docteur en égyptologie et directeur de recherches au CNRS, Université Paul Valéry, Montpellier 3.

> Conférence
> Lire l'article complet
Publié le 15/10/2013
L'animal, emblème du Divin et l'Egypte céleste

Très tôt, les observateurs du ciel nocturne de la vieille Égypte déterminèrent le temps et  les saisons du cycle annuel en décades, définies par le mouvement des étoiles dans l’intervalle de trente-six divisions de la sphère céleste, les décans. Astres, planètes et constellations y furent situés étant tenus pour les manifestations lumineuses de l’Esprit divin créateur adoptant des apparences le plus souvent animales et proches du réel aux noms dont certains sont encore en usage de nos jours. Ainsi Taureau, Lion ou Bélier, voisinaient avec un bestiaire stellaire, imaginaire et fantastique. Dans la voûte céleste, la marche des étoiles décanales régissait le temps ainsi que la destinée humaine. Aux époques récentes, mages, devins et psylles grecs ou romains importèrent en  Occident images et traditions empruntées à l’Égypte. Les interprétant alors à leur manière, ils ouvrirent la voie d’une pratique astrologique toujours vivace à l’ère actuelle.

> Conférence
> Lire l'article complet
Publié le 01/01/2014
Les Textes des Pyramides

L’Egypte archaïque dans les Textes des Pyramides

 

L’Égypte archaïque ou « thinite » couvre une longue période, de près de cinq siècles (env. 3150-2700 av. J.-C.), durant laquelle se sont constitués et affirmés le contrôle politique et économique du territoire égyptien par le pouvoir monarchique ainsi que l’idéologie de la royauté divine. Cette période  essentielle est mieux connue aujourd’hui, grâce à l’archéologie. Mais il existe une autre source d’information précieuse sur cette époque, et qui n’a pas été suffisamment exploitée comme telle : il s’agit des célèbres « Textes des Pyramides », apparus dans les tombeaux royaux à la fin de l’Ancien Empire, à commencer par la pyramide d’Ounas, le dernier roi de la Ve dynastie. Considérés sous ce nouvel angle, les Textes des Pyramides ouvrent une véritable fenêtre sur l’Égypte des toutes premières dynasties.

 

Conférence présentée par Bernard Mathieu, maître de conférences en égyptologie, Université Paul Valéry, Montpellier 3.

> Conférence
> Lire l'article complet
Publié le 02/02/2014
Des corps imparfaits, de parfaits compagnons

« Art figé et beauté stéréotypée ». Voilà un jugement fréquent à propos de l’art égyptien ancien dont les codes de représentation se sont fixés dès les hautes époques. Pourtant, cette relative uniformité est trompeuse : tout un peuple de nains, bossus, boiteux, personnages obèses ou disgracieux apparaissent sur des parois de monuments ou sur divers objets. Cette « petite cour des miracles » a traversé les siècles jusqu’à nous, et les études anthropologiques et archéologiques mettent aujourd’hui en lumière un nouvel aspect de la civilisation égyptienne.

 

Cette conférence sera l’occasion de s’attarder sur ces figures extraordinaires : quelles sont les raisons de leur présence ? De quelle(s) pathologie(s) souffraient-elles ? Quelles traces ont-elles laissé ? Quels codes de représentation ont été mis en place pour les définir ? Autant de questionnements auxquels nous tenterons d’apporter une première réponse, en conviant à notre table archéologie, histoire et histoire de l’art, épigraphie et paléopathologie. 

 

Conférence présentée par Bénédicte Lhoyer, guide-conférencière et chargée d’Enseignement à l’École du Louvre et à l’Institut Catholique de Paris.

> Conférence
> Lire l'article complet
Publié le 11/02/2014
Un temple au dieu Amon au Soudan

Un temple au dieu Amon près des pyramides de Méroé au Soudan

> Conférence
> Lire l'article complet
Publié le 27/05/2014



Les archives : 2015/16 - 2014/15 - 2013/14 - 2012/13 - 2011/12
BY ANKAA