Agenda


Fête de l'égypto
Le samedi 07 octobre 2017
Séminaire
Le samedi 14 octobre 2017
Escapade
Le samedi 28 octobre 2017
Conférence
Le samedi 18 novembre 2017
Séminaire
Le samedi 25 novembre 2017
Conférence
Le samedi 09 décembre 2017
Conférence
Le samedi 13 janvier 2018
Séminaire
Le samedi 27 janvier 2018
Séminaire
Le samedi 03 mars 2018
Conférence
Le samedi 24 mars 2018
> voir tout l'agenda
Conférences
Les animaux sacrés en Egypte ancienne

Les animaux sacrés en Égypte ancienne. L’exemple de la nécropole d’Abou Rawash

Alain Charron, Conservateur en chef du Musée départemental - Arles antique

 

Les animaux sacrés paraissent être étroitement liés à la civilisation égyptienne, mais le grand public ignore que ce phénomène ne s’est véritablement développé qu’au dernier millénaire de l’histoire du Double Pays. Un monde surprenant et encore assez mal connu où les espèces honorées n’étaient pas les mêmes d’une cité à l’autre et n’avaient pas une valeur identique, a envahi le pays et la religion.

 

La conférence aura lieu à 15h00.

> Conférence
> Lire l'article complet
Publié le 20/11/2014
Le sanctuaire de Montou à Ermant

Le sanctuaire de Montou à Ermant : nouvelles données sur le temple d'Amenemhat Ier

par Lilian Postel, Maître de conférences en égyptologie – Université Lumière-Lyon 2 / HiSoMA UMR 5189, Responsable scientifique des Publications de la Maison de l'Orient et de la Méditerranée.

 

Les dégagements effectués depuis 2005 par la mission archéologique française (IFAO-université Montpellier 3-CFEETK) dans le temple de Montou à Ermant, petite ville de Haute Égypte située sur la rive ouest du Nil, à une vingtaine de kilomètres au sud de Louqsor, ont permis de préciser l’architecture de l’édifice cultuel construit à partir de la fin de l’époque ptolémaïque dont il ne reste plus guère aujourd’hui que les fondations. Ces fondations sont constituées en grande partie de blocs de remploi qui proviennent du démontage des temples plus anciens et qui constituent une documentation exceptionnelle à laquelle, de manière un peu paradoxale, seul l’état de destruction des superstructures les plus récentes permet aujourd’hui d’avoir accès. Parmi ces remplois se dégage un vaste ensemble de blocs au nom du roi Amenemhat Ier, fondateur de la XIIe dynastie (v. 1987-1958 avant notre ère). Il comprend des éléments de parois mais aussi de portes monumentales en calcaire fin pourvus d’un décor en relief dans le creux qui témoigne de la grande maîtrise technique et du sens esthétique des sculpteurs du début du Moyen Empire. L’étude de ces fragments n’en est qu’à ses débuts, mais déjà se profilent quelques perspectives sur un programme architectural et iconographique qui est en passe de devenir le mieux documenté parmi les rares réalisations dont on conserve quelques bribes d’un règne en fin de compte mal connu.

 

La conférence débutera à 16h00.

Elle sera précédée par l’Assemblée générale de l’Association à 14h00.

> Conférence
> Lire l'article complet
Publié le 08/01/2015
Les stèles de particuliers

Les stèles de particuliers au Nouvel Empire. Communiquer avec les hommes et avec les dieux par Jacques Poirson, doctorant en égyptologie à l’EPHE (Paris), Vice-président de l’association Papyrus (Lille).

 

La conférence débutera à 15h00.

> Conférence
> Lire l'article complet
Publié le 11/03/2015
L'administration du Ramesseum

L'administration du Ramesseum sous le règne de Ramsès II. Des fonctionnaires au service d'un temple de millions d'années

Christian Leblanc, Directeur de Recherche au CNRS, Directeur de la Mission Archéologique Française de Thèbes-Ouest MAFTO-UMR 220 CNRS (LAMS) ANTENNE ÉGYPTE, Conseiller scientifique permanent auprès du Centre d'Étude et de Documentation sur l'Ancienne Égypte, Ministère d'État des Antiquités.

 

La conférence débutera à 15h00.

> Conférence
> Lire l'article complet
Publié le 09/04/2015
La traction animale

La traction animale en Égypte pendant les IIIe-IIe millénaires av. J.-C. Araires, traineaux, puis chars et chariots

Christian Dupuy, archéologue africaniste, chargé de cours en Universités Tous Âges (Lyon)

 

Dès l’Ancien Empire, des taurins sont attelés par paire à l’araire. A partir du Nouvel Empire, la puissance des zébus, animaux nouvellement introduits dans la vallée, est parfois mise à profit, à l’instar de celle des taurins, pour tirer des traîneaux et pour déplacer des chariots et des chars. A partir de cette même époque, des chevaux originaires d’Asie comme les zébus, sont élevés et dressés pour être attelés en bige à des chars légers à timon unique équipés de roues à rais. Conduits par des personnes en position sociale dominante et par l’élite militaire, avec le roi en préséance, ces attelages sont destinés à la parade, à la chasse et aux combats. A ouvrir les horizons, quelle place occupe l’Égypte dans l’histoire de la traction animale ? De quels savoir-faire étrangers hérite-t-elle ? Dans quels domaines innove-t-elle ? L’examen comparé des documents iconographiques et archéologiques doublé des apports de l’expérimentation et de l’ethnographie, nourriront notre réflexion.

 

La conférence débutera à 15h00.

 

Attention il y a une erreur dans le Senouy car cette conférence est notée le 14 mars !

> Conférence
> Lire l'article complet
Publié le 17/08/2014



Les archives : 2015/16 - 2014/15 - 2013/14 - 2012/13 - 2011/12
BY ANKAA